Le service de Protection et Secours civil se dote d’un camion autopompe-citerne très performant

Photo du nouveau camion de pompier

Photo : La Voix de l'Est

Photo : La Voix de l'Est

Image du badge de la Caserne de pompier 52

Photo : La Voix de l'Est

Photo : La Voix de l'Est

Depuis octobre 2023, le service de Protection et Secours civil de la Ville de Saint-Césaire compte sur nouveau camion autopompe-citerne. Un modèle révolutionnaire, qui fait même l’envie d’autres municipalités, et qui contribuera à améliorer la sécurité des citoyens et même celle des intervenants. Et tout cela, à un faible coût pour tout ce qu’il offre!

 

L’ancien camion, datant de 1996, étant rendu à la vie de sa vie utile, la Ville en a commandé un nouveau en 2021, fabriqué par l’entreprise américaine E-One et livré à un concessionnaire québécois, Techno Feu/1200o, en août 2023 qui a procédé aux derniers ajustements. Le camion est donc en opération depuis la fin octobre.

 

Ce délai peut sembler long, mais il s’agit d’un camion fait sur mesure, selon un devis qui a été préparé par l’équipe du service de Protection et Secours civil de Saint-Césaire, afin qu’il réponde aux besoins spécifiques du type d’interventions réalisés en région.

«Habituellement, il fallait attendre un an, mais depuis la pandémie, les délais se sont allongés. Les coûts ont aussi explosés depuis deux ans. C’est donc une chance que nous ayons commandé en 2021, car aujourd’hui, le même camion nous coûterait 1,2 M$», explique Étienne Chassé, directeur incendie/sécurité publique au Service de protection et secours civils de la Ville de Saint-Césaire.

 

Le camion est aussi doté d’une technologie avancée à moindres coûts en raison d’une erreur d’ingénierie. «Nos demandes étaient claires, notamment en lien avec la pompe auxiliaire, et le soumissionnaire croyait y arriver en utilisant un certain type d’équipements, donc le coût total a été fixé à 725 000$ pour le camion. Finalement, à la conception, on a réalisé qu’il fallait plutôt des équipements haut de gamme pour répondre à nos besoins. Le fabricant a assumé son erreur et a absorbé la différence, soit 175 000$. On se retrouve donc avec un camion vraiment abordable pour ce qu’il offre! Pour le moment, on est d’ailleurs les seuls au Québec à avoir un camion de ce genre, mais d’autres services incendie sont très intéressés par le modèle en raison des nombreux avantages qu’il amène.»

Photo d'Étienne Chassé

«En situation d’urgence, chaque minute compte. Donc, de pouvoir lancer nos opérations sans avoir à arrêter pour actionner les pompes, ça nous fait sauver de précieuses secondes. Aussi, nous pouvons désormais tout contrôler à partir du camion, sans avoir à sortir l’équipement; pour certains types d’intervention, par exemple sur le bord de l’autoroute ou pour éteindre un feu de broussailles, c’est beaucoup plus sécuritaire pour nos intervenants. Il y a donc également des enjeux de santé et sécurité au travail qui sont répondus avec ce nouveau camion. »

Étienne Chassé
Directeur incendie / sécurité publique au Service de protection et secours civils de la Ville de Saint-Césaire

Image d'un casque de pompier Image d'un casque de pompier

Un camion d’urgence, ça sort beau temps mauvais temps, et ça roule dans toutes sortes de conditions routières. «C’est un stress constant sur le véhicule, et c’est pourquoi on a misé sur une fabrication custom, où chaque élément du camion est choisi en fonction de cette utilisation extrême, par rapport aux camions de type commercial que l’on adapte à nos besoins. Le grand avantage, c’est la longévité. Ce camion pourra remplir pleinement son rôle pendant 25 ans. De plus, dans une vision à long terme, nous l’avons doté d’une immense citerne; ainsi, on pourra le convertir en camion-citerne seulement et prolonger de 10 ans sa durée d’utilisation. Quand on calcule tout cela, c’est là qu’on réalise que c’est un excellent investissement», fait remarquer M. Chassé.

 

À Saint-Césaire, le service de Protection et Secours civils intervient dans une large gamme de situations, avec en moyenne entre 325 et 350 interventions annuellement: incendie, premiers répondants, décarcérations, et pour plusieurs MRC avoisinantes, sauvetages en espace clos et en hauteur. «Nous avons donc différents types d’équipement, et ce nouveau camion, tout en n’étant pas trop gros pour circuler sur de petites rues étroites, loge énormément. On peut ainsi placer tous nos outils et accessoires dans le même camion, ce qui est aussi plus efficace», ajoute Étienne Chassé.

Vue 360° de l'habitacle

Vue 360° de l'habitacle